Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie
Menu
Les Jeux olympiques à Paris en 2024 : organisation et infrastructures des Jeux olympiques de Paris 2024

Les Jeux olympiques à Paris en 2024 : organisation et infrastructures des Jeux olympiques de Paris 2024

Les Jeux olympiques à Paris en 2024 : organisation et infrastructures des Jeux olympiques de Paris 2024

 

A quelques heures du début des jeux paralympiques de Tokyo, faisons un rapide tour d’horizon sur les Jeux olympiques de Paris 2024

 

C’est la ville de PARIS  qui a été désignée « Ville organisatrice des JO. de 2024 ''.

Ils se dérouleront du 26 juillet au 15 août 2024 et du 28 août au 8 septembre 2024 pour les paralympiques.

 

Le comité d’organisation des JO de Paris 2024 :

 

 

Le Président du Comité d’Organisation est Tony ESTANGUET, triple champion du monde et triple champion olympique en canoë.

Ce Comité est administré par un Conseil d’Administration de 15 membres avec entre autres Guy DRUT (champion olympique en 1976 en athlétisme 110 m haies) et  Jean Christophe ROLLAND (champion du monde en aviron et plusieurs fois médaillé), tous deux membres actifs du CIO (Comité Olympique International) ainsi cinq anciens athlètes : Guy FORGET ex-tennisman et directeur de Roland GARROS, Martin FOURCADE, biathlète multiple champion du monde et quintuple champion olympique, Nantenin KEITA franco- malienne championne du monde du 400 m non voyant, Sarah OURAHMOUNE championne du monde et médaille d’argent aux JO de Rio 2016 en boxe, et Marie José PEREC championne olympique en athlétisme sur 400 m.

Jeux Olympiques de Paris 2024

Budget et infrastructures des Jeux olympiques de Paris 2024

 

Le budget pour l’organisation de ces J.O. (Jeux olympiques) a été fixé à 6,6 milliards d’euros, et devrait subir quelques augmentations.

En comparaison, le budget pour les JO de TOKYO était fixé à 12 milliards pour arriver finalement à 15 milliards. Ces Jeux olympiques de TOKYO sont ainsi devenus les plus coûteux de l’histoire des JO......et aussi les plus déficitaires.

 

Ces J.O. devraient avoir un impact important dans les domaines de la construction, de l’équipement, des biens et des services, mais ils se feront à 95 % sur des sites existants.

 

Concernant l’emploi, ce sont 150 000 personnes qui seront utiles sur les différents chantiers. Ces emplois se répartissent entre la construction, l’organisation et le tourisme.

 

Ce sont 35 sites qui accueilleront les différentes épreuves : à PARIS, dans des communes de l’île de France, en Seine Saint-Denis, en provinces et même dans les territoires d’Outre — Mer pour les épreuves relatives au surf.

Le département de la Seine Saint-Denis accueillera la majorité des épreuves sportives, ce qui amènera la construction de quelques infrastructures comme le stade aquatique olympique de 5000 places et le bassin d’entraînement, une arène de 7500 places pour le basket-ball, et non sportives comme le village olympique qui comportera 3500 logements dans des immeubles de 7 étages et aussi le village des médias qui permettra à plus de 2000 journalistes de travailler dans les meilleures conditions.

Après les Jeux, le village olympique et le village des médias seront transformés en nouveaux quartiers et nouveaux logements. C’est aussi l’esprit des jeux de Paris.

 

 

 

Nouveaux sports aux Jeux olympiques de Paris 2024 et primes

 

Côté sportif, certains sports ou épreuves ne sont plus au programme des J.O., comme le Karaté (qui nous a pourtant ramené une médaille d’Or lors des Jeux olympiques de Tokyo), mais qui est jugé peu spectaculaire.

Par contre 4 nouveaux sports font leur apparition : le surf, l’escalade, le Skateboard et le breaking (breakdance). Le Comité souhaitait des sports « qui cartonnent sur les réseaux ».

 

Quel sera le montant des primes des médailles ? On ne les connaît pas encore.

À Tokyo, pour les Français, la prime était de 65 000 € pour l’Or, 25 000 € pour l’Argent et 15 000 € pour le Bronze.

Les entraîneurs ont touché entre 8 000 et 35 000 € ainsi que les fédérations respectives.

 

Certains sportifs gagnent difficilement leur vie, et à titre indicatif, la moitié des sportifs français qualifiés pour les JO de RIO vivaient sous le seuil de pauvreté. Un effort a été fait et les athlètes qualifiés pour PARIS toucheront une prime exceptionnelle.

 

 

Les Jeux olympiques à Paris en 2024 : organisation et infrastructures des Jeux olympiques de Paris 2024