Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les éoliennes et le parc éolien en France

Éole est le dieu du vent chez les Grecs dans l’antiquité. L’éolienne est donc une machine qui fonctionne avec le vent. Découvrons son origine, ses différentes déclinaisons et la production d’énergie qui en découle…

C’est un Américain, monsieur Brush, qui en 1888 serait le fondateur de l’énergie éolienne, et qui aurait ainsi alimenté, suivant le principe du moulin à vent, sa résidence avec l’énergie électrique produite.

Mais les toutes premières éoliennes existaient depuis longtemps puisqu’elles sont apparues dès l’Antiquité au Moyen Âge, en Perse, vers 600 ans av. J.-C. Il s’agit tout simplement des moulins à vent destinés à moudre le grain et aussi à l’irrigation.

 

Une éolienne fonctionne par le fait que l’énergie cinétique du vent sur les pâles est transformée en énergie électrique à l’aide d’un générateur.

Qu’est-ce que l’énergie cinétique : pour qu’un corps ou un objet se mette en mouvement, une poussée ou une pression doit être exercée sur ce corps ou cet objet. C’est ce mouvement ou cette force qui crée le travail (notion physique du travail).

 

Quels sont les différents types d’éoliennes? Il y a quatre sortes principales :

 

L’éolienne horizontale : c’est celle que l’on voit dans les champs au bord de nos routes. Les pales tournent autour du mât qui est positionné parallèlement au sol, le générateur actionné par les pales est en haut de l’éolienne.

 

L’éolienne verticale : son fonctionnement est l’inverse de l’éolienne horizontale. Les pales tournent autour d’une tige verticale et ont un fonctionnement plus régulier en captant des vents faibles. Elle a rendement inférieur à l’éolienne horizontale.

 

L’éolienne offshore ou éolienne en mer : elle repose sur les fonds marins et doit pouvoir résister à des conditions météorologiques très difficiles, mais aussi à la corrosion due au sel marin. Dans un avenir très proche, les nouvelles technologies permettront la mise en service d’éoliennes flottantes.

 

L’éolienne domestique : c’est l’éolienne qui peut être installée chez un particulier, sur sa toiture, dans un parc ou un jardin. Sa puissance est limitée à 36 kW.

 

Éolienne, énergie verte
Éolienne, énergie verte

 

Le parc éolien en France :

 

Le parc actuel en France est de 8000 éoliennes réparti sur 1942 sites (hors éoliennes domestiques).

Le plus important se trouve dans la région des Hauts de France avec 1870 éoliennes, la région du Grand Est suit de très près avec 1850 éoliennes installées (principalement dans les départements de l’Aube et de la Marne).

Viennent ensuite la région Occitanie avec 870 éoliennes en place, puis la Nouvelle Aquitaine avec un total de 631 implantations.

Le Centre-Val de Loire a 570 machines opérationnelles, la Bretagne 541, le Pays de Loire 512. la Bourgogne Franche-Comté n’est pas en reste avec 452 éoliennes, la Normandie 392, l’Auvergne-Rhône-Alpes 382, la GUADELOUPE 163, la Nouvelle-Calédonie 153, la Provence-Alpes-Côte d’Azur 77, la Réunion 60 et l’ Île-de-France 50.

 

La puissance installée des éoliennes (ce qu’elles peuvent fournir en électricité totale) dans la région Hauts de France est de 4445 mégawatts* et de 3600 mégawatts* dans la région Grand Est. L’installation dans les Ardennes d’un parc de 73 éoliennes est en prévision pour l’année 2023, ce qui fera de cette région la première sur le plan national.

 

L’éolien en FRANCE représente le 4e plus important fournisseur d’électricité d’Europe avec 17 gigawatts** en 2020.

 

La production du parc éolien français représente 7,9 % de la production totale d’électricité en France, derrière le nucléaire avec 67 % (actuellement), l’hydraulique 13 %, le thermique 7,5 %, le solaire 5 %, et la bioénergie 2 %.

 

La filière éolienne en France représentait en 2020 environ 20 000 emplois directs et indirects pour un millier d’entreprises. Les prévisions pour 2050 seraient au tour de 60 000 emplois.

 

Éolienne, énergie verte, écologie
(c) crédit photo : photos-gratuites.com

 

Quelques caractéristiques de certaines éoliennes :

Diamètre du rotor (les pâles et l’axe) entre 80 à 150 mètres

Hauteur du mât : de 80 à 100 mètres, soit une hauteur totale de 120 à 160 mètres.

La plus haute sera construite en Belgique avec une hauteur de 250 mètres et alimentera une usine de déchets.

Le poids moyen d’une éolienne est de 1500 tonnes (fondation 1000 tonnes et son mât 450 tonnes) ;

Le poids d’une pale est de 7 tonnes pour 45 mètres de long. Elles sont fabriquées avec de la matière composite.

La vitesse de rotation est d’environ 10 à 15 km/h pour le départ, mais elle s’arrête à 90 km/h lorsque le vent devient trop violent.

La durée de vie d’une éolienne varie de 15 à 30 ans.

Le prix d’une éolienne varie bien sûr en fonction de l’éolienne et des travaux d’installation. Prévoir un budget minimal de 10 000€ pour une éolienne domestique et environ 2 millions d’euros pour une éolienne industrielle.

 

Quelques inconvénients des éoliennes :

 

Le matériel de fabrication est polluant.

La production énergétique reste irrégulière, car dépendante de la météo.

Les dangers pour la faune, surtout les pâles.

Des troubles physiologiques.

Le prix.

La pollution sonore et visuelle.

Les interférences avec les ondes.

 

Quelques avantages :

 

L’énergie est renouvelable et inépuisable.

Lutte contre le réchauffement climatique et la pollution.

Ne nécessite aucun carburant.

Pas d’effets de serre ni de déchets toxiques ni radioactifs.

Maintien de la biodiversité dans les milieux naturels.

 

Les déchets des éoliennes :

À ce jour, environ 85 à 90 % de la masse d’une éolienne est recyclable, sauf les pâles.

Leurs constructions nécessitant des processus spécifiques, actuellement aucune solution n’est possible pour le recyclage. Elles sont donc enfouies dans le sol.

 

 

Conclusion :

 

Ces informations ne donnent que quelques renseignements. L’éolien est en plein développement sur terre, en mer, avec les marées, avec les courants maritimes en profondeurs, etc. Il y en aura de plus en plus, de plus en plus grandes, et produiront donc davantage d’électricité.

 

 

*MW (mégawatt) = 1 million de watts)

**GW (gigawatt) = 1000 millions de watts.

Tag(s) : #écologie, #Energie, #Ecologie, #éoliennes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :