Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Articles sur les sujets de l’économie, du commercial, du marketing, stratégie marketing, découvertes métiers, de la création d'entreprise, de l'écologie, du sport business. e-magazine marketing,

La consommation de poisson en France

Temps de lecture 2mn 50 s

La consommation de poisson en France. Crédit photo : www.photos-gratuites.com

La consommation de poisson en France. Crédit photo : www.photos-gratuites.com

La consommation de poisson en France

 

En France, la passion gastronomique est inscrite dans l’âme nationale. Parmi les nombreux délices que l’on trouve sur les tables françaises, le poisson est la pièce maitresse d’un festin inégalé. Entre tradition et durabilité, la consommation de poisson en France serait révélatrice de tendances alimentaires et environnementales importantes.

 

Les Français et la consommation de poisson, une vieille histoire

 

La relation des Français avec la consommation de poisson remonte à des siècles. Déjà au Moyen Âge, le poisson constituait une source essentielle de protéines pour les communautés côtières. À date, la diversité du littoral français et l’accès facile à des zones de pêche, de l’atlantique à la Méditerranée, au Pacific ont contribué à la richesse des ressources marines disponibles, permettant aux communautés côtières d’avoir un accès direct aux produits de la mer le littoral français courre sur plus de 17 600 km, prenant en compte les territoires de la métropole, des départements et régions d’outre-mer et les îles des collectivités d’outre-mer (source IGN institut national de la géographie).

À la Renaissance, la cuisine française s’est sophistiquée et a gagné en popularité dans les cours royales, amenant ainsi les recettes à base de poisson à apparaître dans les livres de cuisine. Avec l’avènement de la pêche industrielle, la disponibilité du poisson a augmenté et atteint des régions plus éloignées de la côte. Après la Seconde Guerre mondiale, la consommation du poisson a prospéré en France. Au fil des siècles, la consommation du poisson est devenue un élément essentiel de la cuisine quotidienne ainsi que de l’identité régionale reflétant l’histoire des traditions culinaires de la France.

La consommation de poisson en France. Crédit photo : www.photos-gratuites.com
La consommation de poisson en France. Crédit photo : www.photos-gratuites.com

L’industrie du poisson en France

 

En France, l’industrie du poisson est un secteur très dynamique qui évolue à toute vitesse tout en préservant les traditions maritimes du pays. Les Français sont parmi les plus gros consommateurs européens de poisson au monde. En termes de dépenses totales en poisson, les ménages français ont dépensé au total plus de 9 milliards d’euros en 2020, se classant troisièmes en Europe, juste derrière les Espagnols et Italiens. La consommation annuelle par habitant se situe à environ 34 kilogrammes.

La France exporte également une bonne quantité de produits vers d’autres pays européens pour contribuer à son économie.

Toutefois, cette industrie est confrontée à de nombreux défis en rapport avec la durabilité des océans ainsi que les enjeux cruciaux entourant la consommation du poisson. En matière de poisson, les Français apprécient tout particulièrement le saumon, le thon et les crevettes, des espèces peu ou pas produites localement. Par conséquent, la France importe ces poissons.

Au total, 182 000 tonnes de saumon sont importées chaque année, d’Écosse en majorité voir ici la production de saumon en Écosse, 140 000 de thon et 114 000 de crevettes. Bien que la pêche française bénéficie d’une grande diversité grâce à de nombreuses côtes soumises à des types de climats différents et même si la France possède le deuxième espace maritime mondiale, elle ne produit qu’un tiers des poissons qu’elle consomme. La France importe plus de 70 % de sa consommation de poissons, elle achète beaucoup à l’étranger et cela joue énormément sur l’économie du pays et sa balance commerciale. Selon la FAO, la France représente 4 % des importations mondiales de poissons et autres produits aquatiques, d’après les données 2018.

La consommation de poisson en France. Crédit photo : www.photos-gratuites.com
La consommation de poisson en France. Crédit photo : www.photos-gratuites.com

L’impact de la consommation élevée en poisson en France

 

La consommation de poisson en France a un impact à la fois positif et négatif. Du fait des apports nutritionnels, le poisson est associé à des avantages pour la santé, car il est riche en protéines, en vitamines, et est très bénéfique à la santé cardiaque et le développement du cerveau. De plus, la consommation du poisson fait partie intégrante de la tradition culinaire française, contribuant ainsi à l’identité culturelle du pays. Aussi, l’industrie de la pêche participe plus ou moins efficacement à l’économie du pays en créant des emplois. Cependant, la forte demande de certaines espèces de poisson, comme le saumon ou le thon rouge, entraîne des pressions sur la survie de ces derniers. Ajouté à cela, l’importation massive de poisson pour répondre la demande intérieure qui s’accroît sur un marché qui est déjà en déséquilibre, peut soulever des préoccupations en termes de traçabilité et de qualité.

Il conviendrait donc de réduire la consommation de poisson, notamment ceux importés, de consommer du poisson local, à condition de respecter les quotas et de laisser les écosystèmes se régénérer naturellement, car, l’océan est une formidable ressource renouvelable, capable de répondre aux besoins des générations futures si les pressions exercées s’atténuent.

La consommation de poisson en France. Crédit photo : www.photos-gratuites.com

La consommation de poisson en France. Crédit photo : www.photos-gratuites.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article