Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Articles sur les sujets de l’économie, du commercial, du marketing, stratégie marketing, découvertes métiers, de la création d'entreprise, de l'écologie, du sport business. e-magazine marketing,

Le budget de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire

Temps de lecture 4 min 50 s

Le budget de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire

Le budget de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire

Le budget de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire

 

Alors que l’excitation monte de plus en plus à l’approche de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2024, les regards et les projecteurs se tournent non seulement vers le talent sur le terrain, mais aussi vers les coulisses financières de ce grand évènement du football africain. Dans cet article, examinons d’un peu plus près le budget alloué pour la réalisation de la CAN 2024.

 

La 34e édition du prestigieux tournoi de football en Afrique : La CAN 2024 en Côte d’Ivoire

 

La coupe d’Afrique des Nations (CAN), ce tournoi de football africain organisé par la Confédération africaine du Football (CAF), reste l’un des évènements sportifs les plus captivants d’Afrique depuis sa première édition en 1957. Pour la 34e édition, la Côte d’Ivoire est le pays africain désigné pour organiser la CAN, et ce, pour la deuxième fois après 1984.

Les 24 meilleures équipes du continent prendront part à cette édition selon le programme proposé par la CAF depuis 2014.

À la base, cette édition devrait avoir lieu en 2023, mais le tournoi a été décalé d’une année en raison d’une date initiale en pleine saison des pluies en Côte d’Ivoire, le pays hôte.

La CAN se tiendra donc du 13 janvier au 11 février 2024, de la cérémonie d’ouverture à la finale de la compétition pour un total de 52 matchs.

Ce spectacle footballistique tant attendu se prépare depuis quelques années et 5 villes ont été choisies pour accueillir les matchs de cette compétition, répartis dans 6 stades différents en Côte d’Ivoire.

 

Les tribunes de l’organisation de la CAN 2024, un budget qui vise les étoiles

 

Organiser une Coupe d’Afrique des Nations coûte naturellement cher, mais soucieux d’offrir une CAN dite organisée sur le continent, la Côte d’Ivoire a lancé un coup d’envoi financier très fort en investissant d’importants moyens pour l’accroissement et l’amélioration d’infrastructures sportives, sanitaires, routières et aéroportuaires. Le gouvernement ivoirien aurait investi un peu plus de 500 milliards de FCFA, soit environ 1 milliard d’USD pour la construction d’infrastructures sportives et connexes. Faute de stade répondant aux normes internationales, la mission d’inspection de la CAF a fait prendre à la Côte d’Ivoire des engagements importants dans le cadre des préparatifs de la Can 2024. Les travaux de réhabilitation et de construction de plusieurs stades sont lancés depuis 2019, à savoir, le stade Alassane Ouattara d’Ebimpe, en banlieue d’Abidjan avec 60 000 places, celui de Bouaké avec 40 000 places, Yamoussoukro, San Pedro et Korhogo 20 000 places et le stade Félix Houphouët Boigny 35 000 places au cœur d’Abidjan. Des hôtels et de nouvelles routes sont construits dans ces différentes villes et les aéroports y sont rénovés et équipés.

Concernant « la production » des matchs, le coût estimé pour la fourniture des moyens logistiques à la couverture de la CAN s’évalue à plus de 22 milliards de FCFA (33 440 000 euros).

À cet investissement, s’ajoute d’autres coûts liés à la logistique, à la sécurité, ainsi que beaucoup d’autres aspects nécessaires à la tenue de l’évènement tel que : l’animation et les manifestations culturelles, la couverture médiatique et la diffusion, la promotion et le marketing, la couverture médicale ainsi que plusieurs autres postes de dépenses peu connus du public. Parmi ces dépenses, on compte : les dépenses liées à l’emploi du personnel nécessaire à l’organisation de l’évènement, les dépenses liées aux récompenses des joueurs et équipes finalistes, les frais de séjour et une indemnité journalière destinée aux membres du comité exécutif de la CAF.

L’organisation de la CAN répond à une règlementation précise dictée par la CAF et d’après elle, le pays organisateur de la CAN a l’obligation de prendre à sa charge, les frais de séjour et une indemnité de 100 USD soit 60 000 FCFA par jour et un billet de voyage par avion en première classe pour les présidents d’Honneur, les Membres du comité Exécutif et le Secrétaire Général de la CAF.

Les arbitres sont également à la charge du pays organisateur, les frais de voyage, de séjour et l’indemnité journalière de 200 USD pour un maximum de 20 jours.

L’organisation étant encore en cours, il est difficile d’évaluer le coût total du budget nécessaire à la réalisation de cette CAN Total Énergies 2024. L’évaluation complète du budget ne saura donc être déterminée qu’à mesure que l’évènement se rapprochera et que les détails se préciseront davantage.

 

Le budget de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire
Le budget de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire

 

La stratégie budgétaire qui alimente le spectacle du football africain

 

Pour assurer le succès de l’évènement, une orchestration minutieuse est assurée dans les coulisses pour optimiser et maintenir l’équilibre budgétaire. Pour se faire, les organisateurs ont des sources diversifiées de financement et répartissent différents postes de dépenses pour une meilleure gestion financière du tournoi. Une rigueur s’impose donc dans la planification et le contrôle des coûts et des recettes attendues, dans l’établissement des partenariats stratégiques avec des entreprises, des sponsors et d’autres partenaires potentiels pour fournir un soutien tant financier qu’en nature, ainsi que dans l’optimisation des revenus après l’évènement tel que la vente de certains produits dérivés et la monétisation des droits de diffusion et des droits de publicité.

L’organisation de la CAN en Côte d’Ivoire représente une opportunité économique majeure pour le pays. La compétition attirera des milliers de supporters venus de toute l’Afrique et au-delà, ce qui aura un impact positif sur plusieurs secteurs de l’économie ivoirienne. Le secteur du tourisme sera particulièrement bénéficiaire, les hôtels, les restaurants et les transports publics, les taxis, bénéficieront également de cet afflux de visiteurs. La stratégie nationale de développement touristique a pour objectif de générer à l’issue de cet évènement plus six cents trente mille (30 000) emplois directs et indirects.

 

Les coulisses des sources de financement de la CAN 2024

 

Il est généralement attendu que le pays hôte supporte une grande partie des coûts, en partenariat avec la CAF, mais le financement global de l’organisation provient aussi de diverses autres sources, notamment :

  • Les frais de participation de chaque pays
  • Les revenus générés par la vente des billets : la vente des billets en ligne de la CAN connait actuellement un succès record, pour des prix variant entre 5000 et 20 000 FCFA soit entre 7 et 30 euros la place. Le taux de remplissage des stades est un enjeu majeur pour atteindre le plus large public.
  • L’apport des différents sponsors et partenaires : la CAF et l’équipementier PUMA ont conclu un accord de partenariat à l’issue duquel l’équipementier fournira le ballon officiel des tournois CAF ainsi que divers équipements, et pour assurer les paiements officiels des tournois de la CAN 2024, un partenariat a été signé entre Visa et la CAF, par ailleurs, en tant que sponsor officiel de 5 compétitions majeures de la CAF sur la période 2017 à 2024, Orange a renouvelé son partenariat avec la CAF. Orange contribue à de multiples initiatives, comme opérateur mobile pour le transfert des données, mais aussi comme partenaire de paiement avec Orange Bank, Tecno devient aussi sponsor de la CAN Total Énergies. Et des dizaines d’autres sponsors et partenaires sont dénombrés pour cet évènement. Sans oublier Total Direct Énergie dont le nom est directement accolé au nom de l’évènement : CAN Total Direct Énergie.

 

Derrière les feux des projecteurs et les cris de joie des supporters, la CAN se révèle être bien plus qu’un spectacle sportif, elle s’inscrit comme une aventure économique et sportive dont l’impact se fera sentir bien après le dernier coup de sifflet final. La CAN 2024 ne se joue pas seulement sur le terrain, mais aussi dans les carnets de chèques et les calculatrices, ainsi que dans les partenariats à long terme sur les pays d’Afrique de l’Ouest.

Cependant, quels pourraient être les retombées économiques locales et continentales sur le long terme pour les pays hôtes ?

Le budget de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire

Le budget de la CAN 2024 en Côte d’Ivoire

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article